Espoirs et désillusions post-révolutionnaires

Espoirs et désillusions post-révolutionnaires. Interpréter, promouvoir et discréditer les révolutions

Colloque international – Journée d’études doctorale – Projection du film

Date : 6 et 7 décembre 2019
Lieu
 : Prague (Karolinum, Faculté des lettres de l’Université Charles & Institut français de Prague)
Organisateurs : CEFRES, Faculté des lettres de l’Université Charles, Faculté des sciences sociales de l’Université Charles, Institut d’histoire contemporaine de l’Académie tchèque des sciences et le projet ERC « Tarica »
Organisé en collaboration avec : l’Institut français de Prague, le Centre de civilisation française et d’études francophones (CCFEF) de l’Université de Varsovie, la Faculté des sciences humaines de l’Université Charles, le Centre de civilisation polonaise de Sorbonne Université, le Centre scientifique de l’Académie polonaise des sciences à Paris, l’UMR LADYSS (CNRS-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et GDR Europe Médiane (CNRS)
Langue : anglais

Résumé

L’année 2019 est à la fois un symbole important et un élément de commémoration majeur dans l’histoire de l’Europe. Cette année marque les trente ans de la chute du régime communiste en Europe centrale et en Europe de l’est et les quinze ans de leur intégration à l’union européenne. Cet anniversaire a donné naissance à des initiatives politiques ; académiques et commémoratives à travers l’Europe.

Ce trentième anniversaire est une occasion unique de penser aux expériences révolutionnaires et aux changements de régimes dans divers contextes historiques. Par conséquent/Ainsi cette conférence a pour but d’offrir à travers une approche comparative, des perspectives académiques nouvelles et élargies sur le sujet des transformations de régimes et des transitions démocratiques.

L’Europe post-communiste sera indubitablement l’un des sujets au cœur du colloque, mais nous nous pencherons aussi sur la question du monde arabe à la suite du printemps arabe de 2011 ainsi que sur les transitions politiques en Afrique sub-saharienne. Par conséquent, cette conférence inédite a pour objectif d’offrir une analyse comparative de ces révolutions sans distinction ni classement en fonction de la réussite de l’échec.

Le but ici étant d’interroger la notion de révolution à travers les multiples interprétations que celle-ci soulève, c’est-à-dire : la promotion voire même la sublimation, mais aussi les disqualifications ou rejet total.

Le programme sera disponible au cours de la semaine prochaine.

Facebooktwitterlinkedin