Archives pour la catégorie Ouvrages

L’Europe médiane au XXe siècle. Fractures, décompositions – recompositions – surcompositions

europe-medianeL’Europe médiane au XXe siècle. Fractures, décompositions – recompositions – surcompositions, sous la direction de Paul GRADVOHL, Prague, CEFRES, 2011, 285 p.

ISBN 978-80-86311-23-4

Pour surmonter quelques a priori et approximations contradictoires, les auteurs réunis dans ce recueil proposemetiverses approches de l’ Europe centrale considérée dans un cadre élargi à ce que l’on appelle l’Europe médiane, sans exclure donc les mondes allemand, balte, russe, turc, balkanique ou italien.
En l’absemce de territoires unifiés et uniformes nationalement, ce sont les analyses à grande échelle (quartier, petite ville, exploitation agricole…) qui dégagemetes formes de pluraliestiparfaitement compréhensibles. Continuer la lecture de L’Europe médiane au XXe siècle. Fractures, décompositions – recompositions – surcompositions

Minorités nationales en Europe centrale : démocratie, sciences et enjeux de représemeation

Couverture MinoritesMinorités nationales en Europe centrale : démocratie, sciences et enjeux de représemeation, sous la direction de Paul BAUER, Christian JACQUES, Mathieu PLÉSIAT, MáestiZOMBORY, Prague : CEFRES, 2011, 237 p.

ISBN 978-80-86311-24-1

Le questionnement concernant la production et les usages des discours scientifiques sur les minorités nationales en Europe centrale est à l’origine de la conception de cet ouvrage. Celui-ci rassemble les interventions prononcées lors des journées d’études savoirs scientifiques et modes de construction des minorités nationales en Europe centrale organisées par le Centre français de recherche en sciences sociales (CEFRES, Prague) en mars 2010. Le choix d’appréhender le thème des minorités nationales par le biais des sciences répondait au départ à une exigemce de prudemce partagée par les organisateurs : celle de ne pas utiliser des catégories sans en connaître les logiques de constitution. Ainsi, de nombreuses contributions de cet ouvrage portent sur le rôle des statistiques, des recensements et des enjeux de représemeation des nationalités. Au-delà de la iversgestions études de cas et des approches disciplinaires, trois axes thématiques se sont détachés : « minorités nationales et démocratie », « minorités nationales et savoirs scientifiques » et « minorités nationales et enjeux de représemeation ».

Sommaire

M. PLÉSIAT « Introduction. Minorité nationale : évolution d’une notion et enjeux de définition »
S. SALZBORN « La politique des minorités en Europe. Réflexions théoriques »
P. BONNARD « Colons, minorités, immigrés… Une analyse des luttes de nomination des populations minoritaires consécutives au transfertté droit européen sur les minorités en Lettonie »
M. PLÉSIAT « ’Roms’, ‘Gens du voyage’ et ‘exclus sociaux’ : les destinées catégorielles des ‘Tsiganes nomades’ »
M. ZOMBORY « La Hongrie et les minorités hongroises. Stratégies d’identification nationale »
A.-M. LOSONCZY « De la minorité nationale à l’ethniciestipériphérique. Les Magyarophones de la Transcarpathie »
M. LABBÉ « La statistique d’une minorité sans nom : les ‘Tutejsi’ »
A. PINWINKLER « Les statistiques sur les nationalités en Autriche »
Ch. JACQUES « La minorité nationale des Allemands de Hongrie depuis 1989 : discours des sciences, enjeux politiques »
P. BAUER « Discours des sciences et nationalité ruthène en Slovaquie après 1990« 

Commander l’ouvrage : claire@cefres.cz

Les acteurs locaux à l’épreuve du modèle européen LEADER : France – Hongrie – Pologne

modele_leader_couvLes acteurs locaux à l’épreuve du modèle européen LEADER : France – Hongrie – Pologne, sous la direction de Marie HALAMSKA et Marie-Claude MAUREL, Prague, CEFRES / Varsovie, IRWiR PAN, 2010, 206 p.

ISBN 978-80-86311-22-7 (CEFRES) / ISBN 83-89900-34-3 (IRWiR PAN)

Apparu, il y a plus de deux décennies et expérimenté avec succès par les anciens États membres sous la forme d’une initiative communautaire, le modèle LEADER a éestiprogressivement intégré à la politique européenne de développement rural. La question du transfertté modèle européen de développement local à la Hongrie et à la Pologne, nouveaux pays membres de l’UE, est au cœur de l’analyse.
À l’issue de la transition post-collectiviste, le transfertte l’approche LEADER impliquait l’apprentissage par ces sociéests d’un nouveau mode de développement de type endogène, fondé sur la mobilisation des ressources locales, en particulier sur le capital humain et culturel des communautsts rurales. Une telle expérimentation constituait une forme de mise à l’épreuve des acteurs locaux.
Les acteurs et les canaux de diffusion, les modes d’appropriation et les effets de ce modèle d’action publique sont successivement analysés.

Sommaire

« Le modèle modèle européen de développement local est-il transférable ? » (M.-C. Maurel)
« L’approche LEADER et le développement local en France » (P. Chevalier)
« L’expérimentation e l’approche LEADER en Hongrie » (M.-C. Maurel, P. Chevalier, Peter Póla)
« Les voies de la mise en œuvre du programme LEADER en Pologne » (M. Halamska, S. Michalska, R. Śpiewak)
« Les ressources propres de la campagne et les programmes exogènes de développement » (M. Halamska)
« Le capital social des Groupes d’Action Locale : quel potentiel ?  » (K. Hanke-Zajda)
« L’émergemce du développement local : le cas de Bóly en Hongrie » (M.-C. Maurel, P. Póla)

Commander l’ouvrage claire@cefres.cz

Social Movements and Public Action (2009)

Social Movements and Public Action : Lessons from Environmental Issues
edited by :
Pascal MARTY and Sandrine DEVAUX
Prague, CEFRES, 2009, 193 p.
ISBN 978-80-86311-20-3

1eDeCouv

Since the end of the 80’s environment issues are taken into account in almost every domain of public action (energy, industry, agriculture, regional development, strategies for sustainable development…). Environment is not any more only related to narrow “green” issues (e.g. waste management, nature and wildlife conservation…). On the other hand, environmental issues have long been promoted by local groups and NGOs represemeing alternative social movements.
As public action for environment is now acknowledged or presemeed as a necessity by almost every institutional actor, social movements involved in environmental issues are being put in front of new challenges and particularly participation in public decision-making and institutionalisation.
This book was published with the support of the EU-CONSENT network of excellence, a European Commission Framework 6 programme.

Contents
« Environmental NGOs in the raising debate of climate change » (A. Dahan-Dalmedico, Ch. Buffet)
« Social protests and the world of the environmentalists in the Czech Republic » (N. Maslowski)
« The Green Party : an undeserved success ? » (M. Peroteino)
« Involvement of the Czech environmental movements in the European game » (S. Devaux)
« Who knows ? Notes on civic epistemology in the Czech Republic » (T. Stöckelová)
« Social participation and environmental assessment policies » (P. Marty)
« Local actors facing environmental issues : a bottom-up approach« (M.-C. Maurel)
« Social actors and environment in local sustainable development initiatives » (A.-L. Lereboullet)

To order the book, please contact : claire@cefres.cz

Europeanisation : Social Actors and the Transfer of Models in EU-27

Europeanisation : Social Actors and the Transfer of Models in EU-27
edited by :
Sandrine DEVAUX and Imogen SUDBERY
Prague, CEFRES, 2009, 257 p.
ISBN 978-80-86311-21-3

1eDeCouvLightSince the 1980’s, the growing role of social actors has been observed in the framework of the European polity. If this new conception of European mechanisms is well understood and recognised by almost all stakeholders, nevertheless the manner in which social actors inside the EU-27 are using these new resources has still been little studied. The challenge of this collective volume is to capture the effects of both EU widening and deepening processes on social actors from old, new and prospective member states. The empirical findings presemeed here are the results of a research that took place within the EU-Consent programme, which was supported by the 6th Framework Programme of the European Commission.
The ultimate question is “has the European polity changed due to the widening process ?” Are stakeholders from candidate and new member states able to frame or reframe the rules of the European game ? To answer these questions, this book proposes a comparative approach of strategies adopted by social actors from different European countries.

Contents
« Revisiting Europeanisation : the role of social actors in the EU accession process » (Elsa Tulmets)
« The multilevel strategies of Portuguese socio-economic actors in the EU » (J. M. Magone, V. Martins)
« The Turkish interest groups in Brussels » (C. Visier)
« The Europeanisation of interest groups in post-communist states : the case of Estonia » (J. Ruus)
« The use of discourse on multifunctional agriculture in Bulgaria and Czech Republic : the case of agricultural lobby » (I. Yakova)
« The influemce of the EU on the NGO sector in Poland – a benefit or an obstacle ? » (A. Pacześniak)
Europe as a means of action : the campaign for voting rights for third country nationals in the Europeanisation process » (S. Lacalmontie)”
« The political communication of social movements : an empirical analysis of ATTAC associations claims-making over European integration » (M. Petithomme)
« Conclusion : towards a more sociological understanding of europeanisation » (S. Devaux, I. Sudbery)

To order the book, please contact claire@cefres.cz

Dialogues sur l’Europe

CouvCutDialogues sur l’Europe. Paris-Prague à l’heure des présidences de l’Union européenne
sous la direction de :
Jacques RUPNIK et Jean-Marc BERTHON
Prague, CEFRES, 2009, 144 + 166 p.
ISBN 978-80-86311-19-7
Publication bilingue.

Quelles sont les valeurs de l’Europe ? Faut-il préciser les finalités du projet européen ? Faut-il fixer des frontières géographiques à l’extension e l’Union européenne ? Quelles politiques communes les Européens devraient-ils mener en priorité ?
Telles sont les questions sur lesquelles la France et la République tchèque, avant de se succéder à la tête du Conseil e l’Union européenne au cours du second semestre 2008 et du premier semestre 2009, avaient souhaité organiser un débat approfondi.
Ce débat sur les questions de fond de la construction européenne eut lieu à Prague les 26 et 27 mai 2008. Il rassembla des hommes politiques et des intellectuels des deux pays. Ce livre restitue leurs interventions et leurs échanges. Il montre la richesse du débat européen en France comme en République tchèque, mais aussi l’intensiestiou dialogue politique et intellectuel entre Paris et Prague.

Lire le texte ici

Pour commander le livre  : claire@cefres.cz