Archives pour la catégorie Forum Visegrad

L’Invité Visegrad 5 : Laure Teulières, entre Varsovie et Prague

Dans le cadre du Forum Visegrad, le CEFRES est heureux d’accueillir en coopération avec la Faculté des lettres de l’Université Charles (coordinatrice : Luďa Klusáková) et le Centre de civilisation française et d’études francophones (coordinateur : Nicolas Maslowski) de l’Université de Varsovie, l’historienne Laure Teulières du 24 au 28 avril 2017 !

Voir le programme sur le calendrier du CEFRES.

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Toulouse-Jean Jaurès, Laure Teulières est spécialiste de l’immigration italienne en France et s’intéresse au fait migratoire comme à l’histoire des représentations collectives, aux phénomènes mémoriels et à la construction sociale de la mémoire. Ses travaux reposent sur une approche fondée sur d’histoire culturelle afin d’explorer les frontières symboliques et la construction de l’étranger. Ainsi elle inscrit la perception de l’altérité dans ses dimensions sociales, spatiales (urbaines/rurales), nationales, ethniques, etc. et ce, selon diverses échelles (nationales/régionales/locales).

Continuer la lecture de L’Invité Visegrad 5 : Laure Teulières, entre Varsovie et Prague

L’Invité Visegrad 4 : Roger Chartier, entre Varsovie et Prague

Dans le cadre du Forum Visegrad, le CEFRES est heureux d’accueillir en coopération avec l’Institut de la culture polonaise (coordinateur : Paweł Rodak), le Centre de civilisation française et d’études francophones (coordinateur : Paul Gradvohl) de l’Université de Varsovie, l’Institut de littérature tchèque de l’Académie des sciences de République tchèque (coordinateur : Michael Wögerbauer) et le Département d’histoire de la Faculté de pédagogie de l’Université Charles (coordinateur : Jiří Hnilica) l’historien Roger Chartier du 16 au 19 mai 2016 !

Voir le programme sur le calendrier du CEFRES.

chartier. PhotographRoger Chartier est historien, professeur au Collège de France titulaire de la chaire « Ecrit et cultures dans l’Europe moderne » depuis 2007, directeur d’études à l’EHESS (au Centre de recherches historiques) depuis 1984 et Annenberg Visiting Professor à l’Université de Pennsylvanie à Philadelphie depuis 2001.

Continuer la lecture de L’Invité Visegrad 4 : Roger Chartier, entre Varsovie et Prague

L’Invité Visegrad 2 : Lydia Coudroy de Lille

Dans le cadre du Forum Visegrad, le CEFRES est heureux d’accueillir en coopération avec la Faculté des lettres de l’Université Charles (coordinatrice : Luďa Klusáková) et l’Atelier franco-hongrois du Département d’Historiographie et Sciences Sociales Européennes de l’Université Eötvös Loránd de Budapest (coordinateurs : Gábor Sonkoly et Gábor Czoch) la géographe Lydia Coudroy de Lille du 14 au 17 mars 2016!

Voir le programme sur le calendrier du CEFRES.

Lydia Coudroy de Lille_1Lydia Coudroy de Lille est géographe, professeure à l’Université de Lyon, membre du laboratoire CNRS Environnement Ville Société. Après des études d’histoire et de géographie à l’Ecole Normale Supérieure de Paris, elle a réalisé une thèse à l’université de Saint-Etienne puis intégré l’université Lumière Lyon 2 comme enseignante-chercheure en 1995. Depuis 2012, elle participe au groupe de recherche CNRS Connaissance de l’Europe médiane et au groupe de recherche international du CNRS Espace et réseaux urbains. Elle est membre du réseau franco-allemand de recherche Saisir l’Europe/Europa als Herausforderung. En 2015-16, elle dirige un programme de recherches sur le coopératisme et le développement territorial avec l’Université de Zagreb.

Ses recherches portent sur les territoires urbains en Europe médiane, où se conjuguent depuis un quart de siècle les transformations structurelles post-socialistes, l’intégration à l’Union Européenne, et la mondialisation. Elle questionne les impacts de cette triple dynamique sur les villes, de manière comparative et en particulier en Pologne. La question du logement est au cœur de ces travaux, avec un accent mis sur les facteurs historiques de la difficile renaissance d’un secteur coopératif en Pologne, les relations entre métropolisation et production de logements. D’autre part elle s’intéresse à l’action de l’Union Européenne comme matrice dans les transformations urbaines en Pologne (politique de lutte contre la pauvreté, stratégies et territoires métropolitains, réformes territoriales, renouvellement urbain, zones économiques spéciales). Ces recherches posent la question des enjeux passés, présents et futurs de l’Europe à partir de ses régions centre-orientales.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Dernières publications
  • Albert A., Coudroy de Lille L., 2015, « Пути интернационализации европейской метрополии (на примере Лиона) »  [Les voies de l’internationalisation d’une métropole européenne : l’exemple de Lyon], in L. Rudenko (dir.), ФУНКЦИИ  ГОРОДОВ  И ИХ ВЛИЯНИЕ НА ПРОСТРАНСТВО [Les fonctions urbaines et leurs effets spatiaux],  Kiev, Fenix, p. 60-73.
  • Coudroy de Lille L.., 2015, « Housing cooperatives in Poland. The origins of a deadlock », Urban Research & Practice, vol. 8, n° 1, 2015, p. 17-31. DOI: 10.1080/17535069.2015.1011424
  • Glezer O. B., Kolosov V.A., Brade I., Coudroy de Lille L., & Sluka N.A., “Integrated Forms of Urban Settlement Pattern in Russia, Europe, and Worldwide”, Regional Research of Russia, vol. 4, n° 2, 2014, p. 80-89. DOI: 10.1134/s207997051402004x
  • Belmessous F., Coudroy de Lille L., Bonneval L., Ortar N. (dir.), Logement et politique(s) : un couple encore d’actualité ?, Paris, L’Harmattan, collection « Habitat et sociétés », 2014.
  • Coudroy de Lille L., « Le logement en République populaire de Pologne : du « déficit » à la « crise » », Le Mouvement Social, vol. 4, n° 245, 2013, p. 109-122. Also in English : Housing in the Polish People’s Republic: From “Deficit” to “Crisis”. DOI : 10.3917/lms.245.0109.

 

 

L’Invitée Visegrad 3: Ioana Popa, entre Prague et Bratislava

Dans le cadre du Forum Visegrad, le CEFRES est heureux d’accueillir en coopération avec Département d’études sud-slaves et balkaniques de la Faculté des lettres de l’Université Charles (coordinatrice : Libuše Valentová) et l’Institut de littérature mondiale de l’Académie slovaque des sciences (coordinatrice : Libuša Vajdová) la sociologue Ioana Popa du 11 au 15 avril 2016 !

Voir le programme sur le calendrier du CEFRES.

POPA_ISPIoana Popa est chargée de recherche au CNRS et membre de l’Institut des Sciences sociales du politique (ISP, UMR 7220). Sociologue de formation, elle travaille sur les circulations culturelles et scientifiques entre Est et Ouest pendant la guerre froide. Son livre, Traduire sous contraintes. Littérature et communisme (1947-1989), publié en 2010, croise sociologie de la traduction, sociologie de la littérature et des intellectuels. Ioana Popa est également membre du projet européen « International Cooperation in the Social and Human Sciences : Comparative Historical Perspectives and Future Possibilities (INTERCO-SSH) », 7e Programme-cadre de la Commission européenne (2013-2017).

Voir sa page personnelle ici.

Dernières publications
  • Traduire sous contraintes. Littérature et communisme (1947-1989), Paris, CNRS Editions (coll. Culture & Société), 2010.
  • « Aires culturelles et recompositions (inter)disciplinaires. La 6e Section de l’ÉPHE et les études sur l’espace russe, soviétique et est-européen », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 210, 2015, p. 60-81.
  • “‘Discreet Intermediaries’. Transnational Activities of the Fondation pour une entraide intellectuelle européenne 1966-1991”, in Simo Mikkonen and Pia Koivunen eds., Beyond the Divide : Entangled Histories of the Cold War Era Europe, New York, Berghahn, 2015, p. 151-173.
  • « Insoumission et art de publier », Genèses. Sciences sociales et histoire, n° 100-101, 2015, p. 210-217.
  • “A comparative and differentiated analysis of the East/West literary transfers during the Cold War”, in Larisa Schippel, Magda Jeanrenaud, Julia Richter (Hg.), Rumänische Übersetzungsgeschichte – Prozesse, Produkte, Akteure, Frank und Timme (coll. TransÜD)/ Editura Universitatii Alexandru Ioan Cuza, Iaşi, 2014, p. 61-76.
  • « La circulation transnationale du livre : un instrument de la Guerre froide culturelle », Histoire@Politique. Politique, culture, société, n° 15, « Contribution à l’étude des circulations littéraires et scientifiques », septembre-décembre 2011.
  • « De l’exportation officielle au transfert clandestin », dans Anne Dulphy, Robert Frank, Marie-Anne Matard-Bonucci, Pascal Ory (dir.), Relations culturelles internationales au XXe siècle, Bruxelles, Peter Lang, 2010, p. 277-290.

 

Le quartier urbain : un thème de recherche dans une perspective interdisciplinaire

TEMAUne journée d’étude jeunes chercheurs sur le « quartier urbain », organisée par Pr. Luďa Klusáková, Institut d’histoire mondiale, Faculté des lettres de l’Université Charles. Les contributions des jeunes chercheurs sont discutées par Lydia Coudroy de Lille.

Date et lieu : 16 mars 2016 au CEFRES, Na Florenci 3, salle de conférences, bâtiment C, 3e étage.

Programme

10h
Pr. Lydia Coudroy de Lille (Université Lumière, Lyon): Introduction – Comment conceptualiser la notion de « quartier urbain ». Approche de recherche.

11h
Mgr. Natallia Linitskaya, doctorante en 4e année : Between city and work shops: house, job and leisure in the tractor work shops neighborhood in Minsk, 1946-1960s.

12h
Mgr. Tereza Horáčková, doctorante en 1re année : Les Vietnamiens à Prague :  « SAPA » – un espace de cohésion socio-culturel et des économies informels.

13h Déjeuner

14h
Pr. Luďa Klusáková : Urban district in the perspective from the TEMA network.

14h20
Anna Pestova (MA TEMA 1re année) : Gentrification projects Užupis (in Vilnius) and Kalamaja (in Tallinn).

15h
Stesha Sashnikova (MA TEMA 2e année) :  Creation of new public places as an important direction of urban development of Petrograd district in the beginning of the 20th century.

15h30
Sami Bayram (MA TEMA 2e année) : The Role of Public Institutions in the transformation of Pera into a cultural district of Istanbul.

16h
Conclusions.

L’Invité Visegrad 1: Michel Wieviorka, entre Prague et Varsovie

Dans le cadre du Forum Visegrad, le CEFRES est heureux d’accueillir en coopération avec la Faculté des sciences humaines de l’Université Charles (coordinateur : Nicolas Maslowski), le Centre de civilisation française et d’études francophones de l’Université de Varsovie (coordinateur : Paul Gradvohl) et le Collegium Civitas le sociologue Michel Wieviorka du 24 au 28 février 2016!

Voir le programme sur le calendrier du CEFRES.

M WierviorkaAdministrateur depuis 2009 de la Fondation Maison des sciences de l’homme, Michel Wieviorka a présidé l’Association internationale de sociologie AIS/ISA de 2006 à 2010 et dirigé, entre 2003 et 2009, le Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (CADIS) à l’EHESS. Il a été co-directeur, avec Georges Balandier, de la revue Cahiers Internationaux de Sociologie de 1991 à 2011. Après avoir dirigé la collection « Voix et Regards » aux Editions Balland, il dirige aujourd’hui la collection « Le monde comme il va » aux Editions Robert Laffont.

Prônant la prise en compte de la globalisation et de la subjectivité des acteurs dans la recherche sociologique, Michel Wieviorka a construit une sociologie de l’action depuis ses travaux sur les mouvements de consommateurs dans les années 1970 (par ex., L’État le patronat et les consommateurs. Étude des mouvements de consommateurs, PUF, 1977) et sur des phénomènes comme le racisme, la violence ou l’antisémitisme (par ex., Les Juifs, la Pologne et Solidarność, Denoël, 1984 ; L’Antisémitisme, Balland,‎ 2005). Ses travaux sur le terrorisme (prix spécial du jury européen d’Amalfi 1989 pour son livre Sociétés et terrorisme, Fayard, 1988), sur le multiculturalisme et la globalisation, lui ont donné une grande reconnaissance internationale.

Voir son carnet de recherche.

Derniers ouvrages :