Tous les articles par admin

Accueil de chercheurs de haut niveau 2015 par l’ANR

L’Agence nationale de la recherche (ANR) vient de publier la deuxième édition de l’appel « Accueil de Chercheurs de Haut Niveau ». Instrument de financement dédié aux individus et ouvert à tous les domaines scientifiques, il permet à des chercheurs « juniors » ou « seniors » de n’importe quel pays de mener un projet de recherche ambitieux sur le sol français dans un établissement de renom. Le financement de l’ANR doit notamment aider les laboratoires français à concrétiser cet accueil. Continuer la lecture de Accueil de chercheurs de haut niveau 2015 par l’ANR

The Czech Coordination System of European Affairs and Its Inclusiveness

Viera KNUTELSKÁ, The Czech Coordination System of European Affairs and Its Inclusiveness, Etudes du CEFRES, N° 16, 2013, 27 p.

The paper aims to analyse the inclusiveness of position formation in the area of European affairs in the Czech Republic. It first offers a brief description of the Czech coordination mechanism in European affairs, and then analyses mutual relations and debate between the key institutions (Office of the Government and the Ministry of Foreign Affairs) and main Czech think-tanks in the area of European affairs (mainly Europeum, AMO, Evropské hodnoty). The openness of the system to accept outside expert input is manifested on some key cases, such as the Fiscal Compact, Czech Strategy in European Union, etc. The access of think-tanks to governmental institutions is found to be generally very good, although the reflection of their input by the decision-makers seems to be rather limited, which is attributed mainly to diverging opinions within the coordination system itself and the low salience of European affairs on political level.

The author

Viera Knutelská is a lecturer at the Department of International Relations of the Institute of Political Studies – Faculty of Social Sciences, Charles University in Prague. She held a Postdoctoral Fellowship at CEFRES for the summer term (February 1st – July 31st, 2013).

Download: https://halshs.archives-ouvertes.fr/CEFRES/halshs-00871987

 

L’Europe médiane au XXe siècle. Fractures, décompositions – recompositions – surcompositions

europe-mediane-cefresL’Europe médiane au XXe siècle. Fractures, décompositions – recompositions – surcompositions, sous la direction de Paul GRADVOHL, Prague, CEFRES, 2011, 285 p.

ISBN 978-80-86311-23-4

Pour surmonter quelques a priori et approximations contradictoires, les auteurs réunis dans ce recueil proposent diverses approches de l’ Europe centrale considérée dans un cadre élargi à ce que l’on appelle l’Europe médiane, sans exclure donc les mondes allemand, balte, russe, turc, balkanique ou italien.
En l’absence de territoires unifiés et uniformes nationalement, ce sont les analyses à grande échelle (quartier, petite ville, exploitation agricole…) qui dégagent des formes de pluralité parfaitement compréhensibles. Continuer la lecture de L’Europe médiane au XXe siècle. Fractures, décompositions – recompositions – surcompositions

Minorités nationales en Europe centrale : démocratie, sciences et enjeux de représentation

Couverture MinoritesMinorités nationales en Europe centrale : démocratie, sciences et enjeux de représentation, sous la direction de Paul BAUER, Christian JACQUES, Mathieu PLÉSIAT, Máté ZOMBORY, Prague : CEFRES, 2011, 237 p.

ISBN 978-80-86311-24-1

Le questionnement concernant la production et les usages des discours scientifiques sur les minorités nationales en Europe centrale est à l’origine de la conception de cet ouvrage. Celui-ci rassemble les interventions prononcées lors des journées d’études savoirs scientifiques et modes de construction des minorités nationales en Europe centrale organisées par le Centre français de recherche en sciences sociales (CEFRES, Prague) en mars 2010. Le choix d’appréhender le thème des minorités nationales par le biais des sciences répondait au départ à une exigence de prudence partagée par les organisateurs : celle de ne pas utiliser des catégories sans en connaître les logiques de constitution. Ainsi, de nombreuses contributions de cet ouvrage portent sur le rôle des statistiques, des recensements et des enjeux de représentation des nationalités. Au-delà de la diversité des études de cas et des approches disciplinaires, trois axes thématiques se sont détachés : « minorités nationales et démocratie », « minorités nationales et savoirs scientifiques » et « minorités nationales et enjeux de représentation ».

Sommaire

M. PLÉSIAT « Introduction. Minorité nationale : évolution d’une notion et enjeux de définition »
S. SALZBORN « La politique des minorités en Europe. Réflexions théoriques »
P. BONNARD « Colons, minorités, immigrés… Une analyse des luttes de nomination des populations minoritaires consécutives au transfert du droit européen sur les minorités en Lettonie »
M. PLÉSIAT « ’Roms’, ‘Gens du voyage’ et ‘exclus sociaux’ : les destinées catégorielles des ‘Tsiganes nomades’ »
M. ZOMBORY « La Hongrie et les minorités hongroises. Stratégies d’identification nationale »
A.-M. LOSONCZY « De la minorité nationale à l’ethnicité périphérique. Les Magyarophones de la Transcarpathie »
M. LABBÉ « La statistique d’une minorité sans nom : les ‘Tutejsi’ »
A. PINWINKLER « Les statistiques sur les nationalités en Autriche »
Ch. JACQUES « La minorité nationale des Allemands de Hongrie depuis 1989 : discours des sciences, enjeux politiques »
P. BAUER « Discours des sciences et nationalité ruthène en Slovaquie après 1990« 

Commander l’ouvrage : claire@cefres.cz

Les acteurs locaux à l’épreuve du modèle européen LEADER : France – Hongrie – Pologne

modele_leader_couvLes acteurs locaux à l’épreuve du modèle européen LEADER : France – Hongrie – Pologne, sous la direction de Marie HALAMSKA et Marie-Claude MAUREL, Prague, CEFRES / Varsovie, IRWiR PAN, 2010, 206 p.

ISBN 978-80-86311-22-7 (CEFRES) / ISBN 83-89900-34-3 (IRWiR PAN)

Apparu, il y a plus de deux décennies et expérimenté avec succès par les anciens États membres sous la forme d’une initiative communautaire, le modèle LEADER a été progressivement intégré à la politique européenne de développement rural. La question du transfert du modèle européen de développement local à la Hongrie et à la Pologne, nouveaux pays membres de l’UE, est au cœur de l’analyse.
À l’issue de la transition post-collectiviste, le transfert de l’approche LEADER impliquait l’apprentissage par ces sociétés d’un nouveau mode de développement de type endogène, fondé sur la mobilisation des ressources locales, en particulier sur le capital humain et culturel des communautés rurales. Une telle expérimentation constituait une forme de mise à l’épreuve des acteurs locaux.
Les acteurs et les canaux de diffusion, les modes d’appropriation et les effets de ce modèle d’action publique sont successivement analysés.

Sommaire

« Le modèle modèle européen de développement local est-il transférable ? » (M.-C. Maurel)
« L’approche LEADER et le développement local en France » (P. Chevalier)
« L’expérimentation de l’approche LEADER en Hongrie » (M.-C. Maurel, P. Chevalier, Peter Póla)
« Les voies de la mise en œuvre du programme LEADER en Pologne » (M. Halamska, S. Michalska, R. Śpiewak)
« Les ressources propres de la campagne et les programmes exogènes de développement » (M. Halamska)
« Le capital social des Groupes d’Action Locale : quel potentiel ?  » (K. Hanke-Zajda)
« L’émergence du développement local : le cas de Bóly en Hongrie » (M.-C. Maurel, P. Póla)

Commander l’ouvrage claire@cefres.cz