Sur les représailles. Les procès de la Shoah en Slovaquie, 1945-1948

Conférence de Michala Lônčíková (Université Comenius, Bratislava) dans le cadre du Séminaire d’histoire contemporaine des Juifs de l’Institut d’histoire contemporaine (AV ČR) et du CEFRES, en collaboration avec l’Institut Masaryk (AV ČR).

: Bibliothèque du CEFRES, Na Florenci 3, 110 00 Prague 1
Quand : 17h-18h30
Langue : anglais

Comme tous les pays européens qui durent gérer les conséquences de l’occupation allemande et de la collaboration, la Slovaquie établit un système de justice punitive, une fois l’État tchécoslovaque restauré.  Bien que les atrocités commises contre les Juifs n’aient pas constitué l’unique thème des procès portés aux tribunaux populaires nouvellement constitués, les crimes raciaux en général figuraient dans différents paragraphes de l’article clé du code pénal : no. 33/1945 Sb. n. SNR. L’analyse des procès des représentants politiques principaux de l’État slovaque en place pendant la guerre, jugés au Tribunal national, permet de reconstituer partiellement les mécanismes de la politique anti-juive mise en œuvre par l’État. Dans les régions, les procès ressortissant de la juridiction des tribunaux populaires des districts permettent, quant à eux, de soulever la question de la responsabilité des agresseurs locaux, des complices et des témoins appartenant à la population slovaque. Le point de vue microhistorique est déterminant pour analyser les relations entre populations juives et non-juives dans leur contexte social, aussi bien pendant qu’après les années de persécution. A partir des fonds du Tribunal populaire du district de Banská Bystrica, cette conférence retracera le combat mené par les survivants de l’Holocauste pour obtenir justice en Slovaquie et les façons dont ces crimes furent jugés dans les premières années suivant la libération.

Pour plus d’information sur le Séminaire d’histoire contemporaine des Juifs, voic ici.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin