Trouble de la connaissance : introduction à la sociologie de la connaissance et des intellectuels

Horaire et lieu : tous les jeudi à 09h10, salle 317, département de sociologie de l’université Charles (Celetná 20, Praha 1)
Enseignants : Julien Wacquez (CEFRES/EHESS Paris), Mihai-Dan Cirjan (CEFRES/CEU Budapest)
Langue : anglais

Syllabus

De la lutte des autorités contre le changement climatique à la mobilisation de notions telles que la « post-vérité »  ou le « post-factuel » dans les gros titres, la période récente a été celle de questionnements constants sur le rôle de la connaissance dans les  régimes politiques contemporains. Le changement climatique est-il une supercherie, comme l’a déclaré le président des Etats-Unis ? Les démocraties occidentales sont-elles menacées par de fausses informations et par la « post-vérité » ? Qui produit la connaissance que nous utilisons, et dans quel but ? Enfin, que signifie « savoir » quelque chose dans les cultures d’aujourd’hui ?

La production de la connaissance étant centrale dans les sociétés contemporaines, ce séminaire tentera de fournir les outils nécessaires pour répondre à de telles questions. Ainsi, la première partie du séminaire portera sur les mécanismes sociaux qui rythment la production scientifique, la manière dont la « science » devient la « Science ». Cela montre comment des notions et des pratiques telles que « l’objectivité », « l’expérience », « la rationalité », ou encore les différentes manières d’écrire sont utilisées afin de différencier la connaissance du scientifique de nos concepts de la vie de tous les jours.
S’appuyant sur les textes classiques de la sociologie des sciences et des Science and Technology Studies (STS), cette partie du séminaire mettra en évidence non seulement la porosité des liens entre la science et la connaissance de la vie de tous les jours, mais aussi comment ces liens s’imposent : comment les experts deviennent-ils des experts, et comment ils produisent et diffusent des faits.
S’éloignant des mécanismes sociaux de la production de connaissance, la seconde partie du séminaire portera sur les principaux acteurs sociaux de l’Europe moderne : les intellectuels et leur exigence de connaissance. Nous tenterons de déconstruire la position sociale du personnage étonnant à mi-chemin entre l’expert de la connaissance et le discours public : un personnage que l’on retrouve aussi bien dans les journaux et les revues académiques, que dans les universités et les talk-shows. Le séminaire accordera une attention particulière à la généalogie des intellectuels d’Europe centrale et d’Europe de l’Est : leur rôle en tant que critiques du capitalisme ou, au contraire, en tant qu’apologistes du capitalisme, leur fonction dans le socialisme d’état, ou plus simplement comment ils ont changé les notions de discours public et d’engagement public.
La discussion en classe a pour objectif d’offrir aux étudiants la possibilité de porter un regard critique sur leur propre accès à la connaissance : les différentes manières qu’ils ont de s’en servir, en s’imaginant être des intellectuels, des experts, ou de simples utilisateurs de la connaissance dans le capitalisme contemporain.

Validation
  • Participation en classe. Les étudiants sont bien entendu fortement encouragés à assister à toutes les séances (20 % de la note finale).
  • Chaque étudiant devra proposer une courte présentation des lectures demandées (15 minutes). Les présentations doivent contenir un résumé des textes, appuyé par une analyse critique (incluant au moins 3 questions qui seront discutées au cours de la discussion). Les lectures recommandées pourront aider l’étudiant à préparer sa présentation, mais une rencontre préalable avec les enseignants est fortement recommandée (30 % de la note finale).
  • Un devoir de 3 000 morts sur Word (50 % de la note finale).
Programme et bibliographie (en anglais)

Week 1: Introduction

Week 2: Science within the Narrative of “Public Problems”

Joseph Gusfield, The Culture of Public Problems, The University of Chicago Press, 1984, chapter 4 “Comedy and Pathos in Drinking-Driver Research,” pp. 83-108.

Recommended :

  • Bruno Latour & Steve Woolgar, Laboratory Life, Sage Publication, 1979.
  • Hayden White “The Value of Narrativity in the Representation of Reality”, in Critical Inquiry, Vol. 7, No. 1, On Narrative, 1980, pp. 5-27.

Week 3: The methodological Principle of “Symmetry” in the Study of Controversies

Bruno Latour, The Pasteurization of France, Harvard University Press, 1988, chapter 1 “Strong Microbes and Weak Hygienists” pp.19-58.

Recommended :

  • David Bloor, Knowledge and Social Imagery, Routledge, 1976, chapter 1 “The Strong Program in the Sociology of Knowledge” pp.1-19.
  • Michel Callon, “Some element of a Sociology of Translation: domestication of the Scallops and the Fishermen of St Brieuc Bay,” pp.196-233 in The Social Process of Scientific Investigation, Karin D. Knorr (ed.), Reidel Publishing, 1980.

Week 4: On the way scientists and non-scientists define “Nature”

Stefan Helmreich, Alien Ocean. Anthropological Voyages in Microbial Seas, University of California Press, 2009, chapter 4 “Alien Species, Native Politics. Mixing Up Nature and Culture in Ocean O’ahu” pp. 145-170.

Recommended :

  • Philippe Descola, Beyond Nature and Culture, University of Chicago Press, 2013.
  • Eduardo Kohn, How Forests Think, University of California Press, 2013.
  • Anna Tsing, The Mushroom at the End of the World: On the Possibility of Life on Capitalist Ruins, Princeton University Press, 2015.

Week 5: Concreteness of Reality and Common Sense

Ian Hacking, The Social Construction of What?, Harvard University Press, 1999. (Chapter to be announced)

Recommended :

  • Peter L. Berger & Thomas Luckmann, The Social Construction of Reality, Anchor Books, 1966.
  • Harold Garfinkel, Studies in Ethnomethodology, Prentice-Hall, 1967.

Week 6: Knowledge or Beliefs? The Question of Rationality for Social Scientists

Jeanne Favret-Saada, Deadly Words: Witchcraft in the Bocage, Cambridge University Press, 1980. pp.3-28

Week 7: Intellectuals now and then: from social classes to new publics Karl Kautsky, “The Intellectuals and the Workers,” Die Neue Zeit, XXII.4 (1903), online English version. Corey Robin, “How Intellectuals Create a Public,” The Chronicle of Higher Education(January 22, 2016).

Recommended:

  • Bertolt Brecht, “Intellectuals and Class Struggle,” New German Critique 1 (1973), 19-21.
  • Cornel West, “The Dilemma of the Black Intellectual,” The Journal of Blacks in Higher Education 2(1993-1994), 59-67.

Week 8: The emergence of a concept or the emergence of a social group? Analysing the “birth of the intellectuals”.

  • Henry Béranger ; “The Intellectual Proletariat in France,” in Les Prolétaires intellectuels en France, Éditions de la Revue, 1901, 1-6.
  • Cristophe Charle, “The Intellectuel: A Historical and Social Genealogy,” in The Birth of the Intellectuals 1880-1890, Polity Press, 2015, 11-46.

Recommended :

  • Stefan Collini, “In Their National Habitat,” in Absent Minds: Intellectuals in Britain, Oxford University Press, 2006, 201-221.
  • Martin Malia, “What is the Intelligentsia,” Daedalus 89.3 (1960), pp. 441-458.

Week 9: Theoretical perspectives: from fields to interventions

Gil Eyal and Larissa Buchholz, “From the Sociology of Intellectuals to the Sociology of Interventions,” Annual Review of Sociology 36 (2010): 117–137.

Recommended :

  • Bourdieu, Pierre. “The Corporatism of the Universal: The Role of Intellectuals in the Modern World.” Telos 1989, 81 (1989): 99–110.
  • Charles Kurzman and Lynn Owens, « The Sociology of Intellectuals», Annual Review of Sociology, 2002, 28. 63-90.

Week 10: Intellectuals in Eastern Europe: State Socialism and Centralized Redistribution

Reading:

  • Vasili Markov, “Bulgarian Historians Remember Communist Culture,” in Remembering Communism. Central European University Press, 2014, 477-495.
  • Verdery, Katherine, “Modelling Socialism and Socialist Cultural Politics,” National Ideology under Socialism : Identity and Cultural Politics in Ceauşescu’s Romania. Berkeley: University of California Press, 1995, 72-98.

Recommended :

Szelenyi, Ivan. “The Prospects and Limits of the East European New Class Project,” Politics & Society 15, no. 2 (1987): 103–144.

Week 11: Intellectuals in Eastern Europe: From Centralized Redistribution to Market Relations Vaclav Havel, “Civil Society and its Threats”, Project Syndicate.

Eyal, Gil, Ivan Szelenyi, Eleanor Townsley, “The Ideology of the Post-Communist Power Elite” in Making Capitalism Without Capitalists: Class Formation and Elite Struggles in Post-Communist Central Europe. London: Verso, 1998, 86-113.

Recommended :

Wood, Ellen Meiksins. “The Uses and Abuses of ‘Civil Society.’” Socialist Register 26, no. 26 (March 18, 1990).

Week 12: Conclusion/Recap.

Illustration : “Back Table at the Five Spot Café/NYC: Frank O’Hara, Larry Rivers, Grace Hartigan. 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin