Mátyás Erdélyi : Recherche et CV

La construction d’une classe moyenne productiviste dans la monarchie des Habsbourg

Axe de recherche 1: Déplacements, Dépaysements et Décalages

Contact : matyas.erdelyi@cefres.cz

Mon travail se concentre sur la naissance d’une classe moyenne « productivisPhoto Erdélyite » et sa lutte pour obtenir la légitimation sociale, l’autorité intellectuelle et une identité de classe moyenne sous la monarchie habsbourgeoise, entre le Compromis austro-
hongrois de 1867 et la fin de la Grande Guerre. J’y analyse les acteurs de ce combat, la nature de leurs motivations (scientifiques, sociales, économiques), et les thèmes et questions sociales qu’ils jugent importants dans leurs démarches professionnelles et personnelles. Jem’intéresse tout particulièrement aux relations entre le système éducatif et son rôle intrinsèque de production du savoir dans des disciplines spécialisées, et la modernisation économique et sociale de la Double Monarchie. Je me concentre ici sur les façons dont les changements dans le système éducatif (i.e. le développement de l’éducation professionnelle) ont pu être interprétés à travers le prisme de leur conséquences sociales voire en termes de causalité économique. Mes recherches comprennent également une analyse de divers types de « cols blancs » en ces débuts du capitalisme urbain, notamment autour des représentations et négociations des luttes liées aux classes, des statuts et au pouvoir, dans la sphère publique comme dans les entreprises scientifiques qui y sont liées de ces acteurs. Dans cette perspective, des études de cas choisies aborderont les pratiques comptables, financières, du marché de l’assurance, de l’ingénierie et du transport.

CV

Fomation

ž2013-2017 : Doctorat d’histoire comparée, CEU, Budapest.

2010-2012 :ž Master d’histoire comparée, CEU, Budapest.

2005-2010 : Master de sociologie à l’Université Eötvös Loránd de Budapest.

Publications (sélection)

  • ž“A History of the Great Influenza Pandemics: Death, Panic and Hysteria, 1830 – 1920, by Mark Honigsbaum”, European Review of History 22, n° 3 (2015), p. 508-509.
  • ž“Névmagyarosítás és magyarság: gondolatok a névmagyarosítás dualizmuskori megítéléséről » [Magyarisation des patronymes et magyarité : réflexions sur la réception de la magyarisation dans la Hongrie dualiste], in Slávka Otčenášová et Csaba Zahorán (dir.), Keressünk közös nyelvet a közös múlthoz. Szlovák és magyar történészek fiatal nemzedékének párbeszéde [Cherchons une langue commune pour un passé commun. Dialogues de la jeune génération d’historiens slovaques et hongrois], Košice, Filozofická fakulta UPJŠ, 2012, p. 42-46.
  • ž“Cities in Modernity. Representations and Productions of Metropolitan Space, 1840–1930 by Richard Dennis,” Korall, n° 47 (2012), p. 192-196.
  • ž“In the Shadow of the longue-durée. Braudel and Veyne,” in …de van benne rendszer. Tanulmányok az Eötvös Collegium Filozófia műhelye fennállásának 15. évfordulójára, Budapest: Eötvös Collegium, 2012, p. 22-33.
  • ž“A szabadság fogalma Sartre A lét és a semmi című munkájában » [Le concept de liberté dans L’Être et le Néant de Sartre], ELPIS, n° 10 (2012), p. 72-99.

Langues

Hongrois (langue maternelle) ; français (courant) ; anglais (courant) ; allemand (lu).

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin